Objectifs heuristiques – 2015

Schéma réflexif du modèle d'analyse expérientielle de Schmitt. ©CM, 2015

Schéma réflexif du modèle d’analyse expérientielle de Schmitt. ©CM, 2015

Il a été demandé aux étudiants d’effectuer un diagnostic sensible d’espaces urbains lausannois en mobilisant le référentiel de l’approche expérientielle et la grille de Schmitt. 4 dimensions sensibles devaient être abordées:

  • Sense: Les sensations créées par une ambiance marquée et identifiable en relation avec des textures, des couleurs, des odeurs, des formes.
  • Feel: Les émotions instinctives non cognitives, soit les expériences psychophysiologiques liées aux éléments de l’environnement construit ou naturel anthropisé perçu. Y contribuent notamment la densité, l’intensité, la taille, les limites, etc.
  • Think: La significativité de lieux qui pousse à la réflexion (par leur référence à l’histoire, à la culture, etc.).
  • Act: Les pratiques impliquant les corps et les modalités des mouvements dans l’espace.

Le tout faisant se cumuler des expériences qui généreront ou non des attachements (relate) aux personnes et aux lieux qui les portent et, partant, favoriseront ou non l’attractivité de certains espaces. Il était donc nécessaire d’identifier, pour chacun des éléments constitutifs de la grille de Schmitt (Sense, Feel, Think, Act), ce qui relevait d’expériences positives et d’expériences négatives.