La police, entre fiction et non fiction

La police, entre fiction et non-fiction.
Circulation, représentation et communication (XXe-XXIe siècles)

Sur la même thématique que la journée d’étude du 9 mai 2012 à Lausanne, le Laboratoire de sociologie de l’Université de Lausanne proposera en 2013 un colloque international, en collaboration avec le Laboratoire Communication et Politique du CNRS, le CESDIP et l’IPJ de l’Université Paris Dauphine. Cet événement aura lieu en français et en anglais et sera accueilli par l’INA à Paris.

Propos
L’efficacité policière est devenue un enjeu politique et électoral majeur dans les démocraties en proie à l’inquiétude sécuritaire. Placées sous l’œil attentif des médias, les autorités policière et politique, soucieuses de faire la preuve de leur capacité à assurer le maintien de l’ordre, se retrouvent au cœur d’une logique d’image et d’enjeux de communication permanents.

L’objectif de ce colloque est de contribuer à renouveler la réflexion sur les relations entre les sphères policière et médiatique. Omniprésente dans l’information (presse écrite, journaux télévisés, magazines, documentaires, etc.) et la fiction (séries télévisées, romans, cinéma, etc.), la police déploie en effet d’importants efforts pour s’offrir en représentation auprès des citoyens dont elle a la charge d’assurer la sécurité et la protection, usant dans cet objectif de tous les supports médiatiques et genres discursifs. Reste qu’elle ne possède pas l’entière maîtrise de l’écriture du récit journalistique ou fictionnel qui, selon les contextes et les logiques d’acteurs, peut renforcer ou déconstruire le prestige et la crédibilité de l’institution, ainsi que des professionnels qui la font. Des reporters, des documentaristes, des romanciers ou des artistes ont en effet tout autant la responsabilité de cette écriture à travers leur inspiration, leurs observations, leurs contacts avec l’institution.

Consultez en ligne le propos complet et l’appel à communication : ICI

Ou téléchargez l’appel au format PDF : ICI

Laisser un commentaire