Vers une police « connectée » ?

Vers une police « connectée » ?
Communication policière, médias sociaux et visibilité numérique

Le projet «Vers une police connectée ?» est une recherche exploratoire qui occupera mes trois prochains mois. Financée par le Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS) et le Centre international de criminologie comparée (CICC) de l’Université de Montréal, cette recherche procédera par une comparaison internationale entre la situation canadienne et la situation suisse dans le domaine des investissements policiers des territoires numériques et des médias sociaux.

En Suisse comme au Canada, les corps de police sont en effet en pleine révolution technologique. Ils adoptent de nouvelles sources d’information et de communication (à commencer par les médias sociaux tels Facebook et Twitter), des interfaces portatives (smartphone, tablette numérique) et des dispositifs numériques associés à ces outils (accès à distance aux bases de données de police, géolocalisation, interactivité avec les citoyens).

La tentation numérique soulève aujourd’hui des opportunités pour les institutions policières, mais aussi des problèmes nouveaux (fuite de données, scandales médiatiques, protection des collaborateurs de police, etc.). Le projet, conduit en collaboration avec Samuel Tanner, enseignant-chercheur au CICC, se veut donc un accélérateur du questionnement sur l’usage policier du numérique.

Laisser un commentaire