Projection du film « MESAventure »

MESAventure de Nicolas Soldati (SAS, 2011)

Projection le 21 mai 2014 à 17h30, en présence du réalisateur et des protagonistes du film. Précédé d’une introduction par Samuel Fournier (ES-ASUR) et Michaël Meyer (UNIL) : « La profession d’ambulancier au défi de son image publique ».
Lieu : Bâtiment Unithèque, salle 4.215, Université de Lausanne.

MESAventure_21mai_UNIL Lire la suite

Le pouvoir des fictions audiovisuelles

Vient de paraître un numéro de la revue Communication consacré au pouvoir des fictions audiovisuelles. J’y signe un article avec Héloïse Schibler sur les commentaires qui ont entouré aux Etats-Unis et en Europe la diffusion de la série policière The Wire (HBO, États-Unis, 2002-2008, 5 saisons).

comm_v32n1-small300

Une fiction à la mesure du réel. Critères de réalisme dans les commentaires sur la série télévisée The Wire

L’engouement pour la série télévisée The Wire a contribué à lui assigner un statut d’objet médiatique unique. Les auteurs analysent comment se développe et circule un argumentaire élaboré autour du « réalisme » de The Wire. À partir d’un corpus de presse et de textes diffusés sur Internet, ils mettent en évidence un procédé évaluatif récurrent : la référence à une « réalité » à laquelle il s’agit de mesurer la fiction télévisée pour en comprendre sa qualité. Par ailleurs, ils examinent les principaux critères de réalisme et les opérations de défictionnalisation qui traversent les commentaires sur cette série.

Le dossier comprend 12 autres contributions : Lire la suite

Filmer le travail

Je suis à Poitiers pour l’excellent festival « Filmer le travail ».

Il s’agit de la cinquième édition de ce festival qui associe les réflexions actuelles des sciences sociales et les démarches artistiques autour du thème du travail. Les films documentaires sont à l’honneur, mais aussi la fiction, la photographie, le dessin et le théâtre.

Si le festival montre que le travail est un objet privilégié de représentations pour les professionnels de l’image, il prouve également que l’apport de ces derniers ne se limite pas au domaine de la culture et des arts. Les films, les dessins et les photographies du travail contribuent à dynamiser les approches des sciences sociales, autour de thématiques fortes telles que la mondialisation, la délocalisation et la rationalisation.

Le jeu documentaire

Un format hybride entre jeu vidéo et webdocumentaire, voilà ce que propose le journaliste français David Dufresne dans sa nouvelle réalisation intitulée Fort McMoney. Ce « jeu documentaire » prend pour décor la ville de Fort McMurray dans la province de l’Alberta au Canada. Sous une forme interactive, le spectateur-joueur découvre les enjeux environnementaux, économiques et sociaux de l’exploitation des sables bitumineux, dont le gouvernement canadien a souhaité faire l’un de ses plus gros investissements.

McMoneyLa sortie officielle est prévue le 25 novembre. On attend avec impatience cette date pour découvrir les possibilités de ce format original.

Un vendredi soir au théâtre de Guignol lausannois

Dans son édition du 7 juin 2013, le journal suisse Le Temps propose un reportage en « immersion » dans la police de Lausanne. Ce point de situation semble bienvenu après les crises successives traversées par l’institution. Embarquant pour une nuit de week-end, un journaliste et un photographe proposent de suivre « pas à pas » les patrouilleurs lausannois.

Photographie Eddy Mottaz, Le Temps, 7 juin 2013

Ils en tirent un diaporama (en accès libre sur le site du journal) de douze photographies. Ce qui frappe immédiatement, c’est que ce reportage photographique montre des êtres sans tête ou sans visage, des dos et des bras figés dans des gestes connotés : une main plaquée contre une vitrine pendant une fouille, un contrôle d’identité, un chien policier qui aboie en direction d’un homme contrôlé, quatre policiers emmenant un suspect menotté, deux policiers maintenant un individu au sol. Si elle peut soutenir une réflexion sur les méthodes de contrôle et d’arrestation, cette décomposition conduit surtout à une certaine abstraction, écartant toute possibilité de représenter les enchaînements d’interventions, leur contexte large (celui des choix en matière de politiques de sécurité des villes) ou leur contexte spécifique (la foule présente, souvent menaçante, sur les lieux). A aucun moment le photographe ne fait le choix de tourner son appareil et d’élargir notre champ de vision. L’action et la contrainte physique captent le regard. Cette focalisation est renforcée par des légendes minimalistes et ambiguës. Lire la suite

Vers une police « connectée » ?

Vers une police « connectée » ?
Communication policière, médias sociaux et visibilité numérique

Le projet «Vers une police connectée ?» est une recherche exploratoire qui occupera mes trois prochains mois. Financée par le Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS) et le Centre international de criminologie comparée (CICC) de l’Université de Montréal, cette recherche procédera par une comparaison internationale entre la situation canadienne et la situation suisse dans le domaine des investissements policiers des territoires numériques et des médias sociaux. Lire la suite

The Viewer and the Viewed

In everyday life, we all experience literary, televised, or motion picture encounters with the police. It is impossible to mention, or analyse, the police as an entity without being assailed by innumerable images, emotions, and media-informed stereotypes. How can we, as sociologists of the police, include this powerful imagery in our analyses? How can we study this media double, whose influence is so hard to quantify but so easy to observe in the everyday relations of officers with their own professional activity and with the public?
Lire la suite