La perfomance physique [comics5]

En parcourant des comic books parus entre 1938 et 1945, on découvre que le genre superhéroïque naît en effet dans les interstices d’une culture populaire plus large, qui s’appuie notamment sur d’autres traditions de lectures et de récits en images. Dime novel, pulp magazines, comic strips, serial et B-movies sont alors les médias de divertissement qui ont contribué à éduquer les publics à la fiction et aux récits d’aventure. Même s’il peut être tentant de donner des origines lointaines (par exemple chez les dieux et demi-dieux des récits de l’Antiquité) et donc d’une certaine façon plus prestigieuses aux superhéros, le modèle prend forme et acquiert véritablement ses caractéristiques modernes dans le contexte de production bien spécifique de l’Amérique d’avant-guerre. En particulier dans le contexte d’une culture du divertissement de masse organisée autour de prestations extraordinaires et de performances physiques. Lire la suite

Un nouveau héros pour un nouveau support [comics2]

Aux Etats-Unis, la bande-dessinée naît sous la forme des comic strips à la fin du 19ème siècle. Il s’agit de brèves historiettes, souvent de type humoristique, publiées dans la presse quotidienne et dominicale, et narrant les aventures de personnages bigarrés. Ce n’est qu’au milieu des années 1930 qu’un support autonome fait son apparition : le comic book.

Action Comics n°1, juin 1938, DC Comics

Lire la suite

Héritages forains et sportifs dans l’iconographie des superhéros de l’âge d’ôr [comics1]

Je débute l’analyse d’un corpus de comic books des années 1938 à 1945 sous l’angle des héritages forains et sportifs dans la mise en image des personnages de superhéros.

Lou Ferrigno joue le Hulk dans la série télévisée The Incredible Hulk (CBS, 1977-1982, 82 épisodes)

Lire la suite