Excel – Planifier un projet

Contexte

Vous planifiez un projet dans Excel et avez prévu plusieurs colonnes pour les dates liées aux tâches du projet (date de début de la tâche, date de fin de la tâche et date de suivi). Étant donné que les tâches ne sont pas toutes terminées (certaines cellules « date de fin » sont vides), vous souhaitez pouvoir calculer la différence entre la date de début et la date de suivi mais seulement en l’absence d’une date de fin. Vous avez prévu d’entrer les dates manuellement; seule la différence entre les dates doit être calculée.

Solution

Utilisez la fonction* DATEDIF, sachant que dans mon exemple :

  • Le nom de la tâche est en A2
  • La date de début de la tâche est en B2
  • La date de fin (s’il y en a une) est en C2
  • La date de suivi prévue est en D2
  • La formule de calcul se trouve en E2
    =SI(C2=““;DATEDIF(B2;D2;“d“);DATEDIF(B2;C2;“d“)) &“ jours“

Autrement dit : Si la cellule C2 est vide, Excel doit calculer la différence entre B2 et D2. Cette différence doit être exprimée en jours (argument “d”). Si C2 n’est pas vide, Excel doit calculer la différence entre B2 et C2. Cette différence doit également être exprimée en jours. L’indication “& jours“ à la fin de la formule fera apparaître le mot « jours » dans le résultat du calcul afin d’éviter une mauvaise interprétation du résultat :DateDifetSI

* La particularité de cette fonction est qu’elle ne figure pas dans la liste officielle des fonctions d’Excel ;)

Excel – Calculer la différence entre deux dates

Contexte

Vous avez saisi dans Excel deux dates, par exemple la date d’entrée en service (jour.mois.année) d’un collaborateur ainsi que la date de son départ à la retraite (jour.mois.année). Vous souhaiteriez obtenir dans une autre cellule le nombre d’années séparant ces deux dates. Vous avez pensé faire une simple soustraction mais le résultat obtenu, bien que correct, ne vous satisfait pas quant à son apparence.

Solution

  • Utilisez la fonction* DATEDIF sachant que :
  • la date d’entrée en service se trouve par ex. dans la cellule C8
  • la date de départ à la retraite se trouve par ex. dans la cellule D8
  • alors votre formule de calcul doit être : =DATEDIF(C8;D8; »y »)

L’argument « y » indique dans quelle unité doit être calculée la différence. Si vous saisissez « m » ou « d » à la place du « y », vous obtiendrez respectivement un résultat sous forme de mois ou de jours.

* La particularité de cette fonction est qu’elle ne figure pas dans la liste officielle des fonctions d’Excel 😉

Excel – Générer des données aléatoires

Un peu à l’image du texte aléatoire que l’on obtient dans Word tels que « Lorem ipsum » ou « Servez à ce monsieur une bière et des kiwis », on peut également générer des données aléatoires dans Excel.

1ère possibilité (valeur identique et fixe, obtenue par une saisie)

  • Sélectionnez une plage de cellules vides et tapez une donnée (texte ou nombre); ne validez pas cette saisie
  • Appuyez sur Ctrl + Enter pour valider la saisie; la même donnée sera reproduite dans toutes les cellules de la plage

2ème possibilité (valeurs différentes et recalculées, obtenues par une formule)

  • Sélectionnez une plage de cellules vides et saisissez =alea
  • Cliquez sur la proposition d’Excel =ALEA.ENTRE.BORNES()
  • Entrez la valeur minimale et la valeur maximale souhaitées
  • Appuyez sur Ctrl + Enter pour valider la fonction; les cellules de la plage seront alors remplies de valeurs allant du minimum au maximum que vous avez indiqué

Excel – Découvrir les petits secrets de la barre d’état

Dans une interface d’application, la barre d’état est souvent un élément passant relativement inaperçu et Excel ne fait pas exception. Pensez donc à jeter un œil sur la zone Somme, laquelle recèle d’intéressantes fonctions :

  • Somme = fait la somme de la plage de cellules sélectionnée (oui bon… rien de décoiffant)
  • Moyenne = fait la moyenne de la plage (heuumm, pareil que ci-dessus)
  • Compteur = là ça devient plus intéressant… Compteur fait appel à la fonction Nbval, c’est à dire la fonction qui compte le nombre de cellules comportant une valeur quel qu’elle soit (texte ou nombre)
  • Chiffre = cette fonction compte le nombre de cellules comportant une valeur numérique (nombre ou date)
  • Max et Min bien entendu affichent la valeur maximale ou minimale trouvée dans la plage de cellules

Moralité de cet article : ne confondez pas les fonctions Compteur et Chiffre