7.09.18

Roberto Saviano et l’accueil – possible – des migrant-e-s.

Saviano écrit dans « l’Espresso » du 2.09.18 qu’un pays ne doit pas accueillir plus de migrant-e-s de ceux – celles qu’il peut réellement intégrer. Il pose un problème central, que la gauche a évité d’aborder : comment appliquer une politique d’immigration humaine mais sélective, qui évite à la fois un basculement massif de l’opinion publique vers la droite ainsi que des situations indignes pour les immigré-e-s. Des situations telles qu’on les observe dans le sud de l’Italie, où les femmes et hommes provenant d’Afrique sont exploité-e-s dans l’agriculture par des organisations mafieuses.

En évitant soigneusement cette interrogation, la gauche a laissé le terrain libre à la droite, avec les conséquences que nous voyons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *