Masters

Mon séminaire de Master vise à réfléchir à une « histoire de la critique universitaire ». A partir de la critique de Sainte-Beuve, nous abordons en automne les principaux courants critiques des XIX et XXème siècles afin de familiariser les étudiants avec différentes approches et apprendre à développer une réflexion de type « méta »-critique.

Le semestre de printemps est dévolu à l’analyse d’une œuvre particulière et des différentes approches critiques qu’elle a suscitées.

Deux Mémoires ont déjà été défendus; le premier, de Madame Delia Prati, s’intitulait Comment l’œuvre d’art crée son public. La réception critique de Fontaine et des ready-mades de Marcel Duchamp. Le second, de Madame Aigul Dzhailobaeva Savioz, s’intitulait Qu’est-ce qu’un auteur? L’évolution de la notion d’auteur de la seconde moitié du XIXème siècle jusqu’à nos jours.

D’autres recherches sont actuellement en cours.